Les transports en Colombie

Les infrastructures ferroviaires et routières sont peu développées en Colombie (seulement 15 % de son réseau routier est bitumé). Mieux vaut privilégier les voyages en avion pour se déplacer dans le pays, y compris pour des raisons de sécurité. En Colombie, il y a au moins 70 aéroports internationaux, nationaux ou régionaux. La compagnie aérienne la plus importante est Avianca, Lan et Copa Airlines proposent aussi des vols domestiques. Il y a en outre deux compagnies low cost : Easyfly et VivaColombia. Le bus est le moyen de transport le plus utilisé car il est le moins onéreux. Il existe une dizaine de compagnies pour effectuer les grandes distances, il ne faut pas hésiter à faire jouer la concurrence ! Pour les trajets les plus courts, on peut emprunter des colectivos, des petits bus moins sûrs et moins confortables mais plus rapides. Les zones rurales voient encore rouler sur leurs routes des chivas, des bus en bois customisés qui transportent aussi bien les personnes que les animaux… Les lanchas sont des barques qui effectuent de petites traversées en mer, notamment pour relier certaines îles, ou encore sur les fleuves comme le Magdalena.

En ville, on se déplace le plus souvent en bus : mais attention, il faut bien connaître le réseau car il n’existe pas de plan ni d’horaires affichés. Les taxis, peu chers, permettent de se déplacer plus rapidement (par sécurité, il est préférable de les commander par téléphone puis de vérifier qu’il s’agit du bon véhicule en vérifiant sa plaque d’immatriculation).

Conduire en Colombie

Le permis français n’est pas reconnu en Colombie. Il est donc possible de conduire avec un permis international durant 3 mois, au-delà il faut repasser les épreuves théoriques et pratiques en Colombie. Le code de la route est assez peu respecté en Colombie où l’on déplore de nombreux accidents, en raison également du mauvais entretien des routes. C’est notamment vrai des routes qui relient les grandes villes du pays. En agglomération, la vitesse est limitée à 60 km/h, sur les autoroutes à péage, entre 100 et 120 km/h selon la région et entre 50 et 60 km/h sur les routes montagneuses. En cas d’accident, ne quittez jamais les lieux avant l’arrivée de la police, c’est interdit pas la législation.

Attention, il y a une tolérance zéro pour l’alcool au volant.

Pour passer son permis de conduire en Colombie il faut avoir 16 ans, obtenir un certificat d’aptitude physique, mental et de coordination moteur pour la conduite, passer un examen théorique et un examen pratique. Les permis de conduire sont délivrés par les organisations départementales, locales ou municipales désignées par le ministère des Transports. De nombreux barrages routiers permettent à la police d’effectuer régulièrement des contrôles, ce qui ralentit considérablement la circulation.

Consultez également notre rubrique « Mon permis de conduire à l’étranger« .

Partager
TOUT CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR

Adhérez
à l’UFE !

et profitez de
vos avantages !
EN SAVOIR +

trouver mon UFE

Trouver mon UFE

parmi ses 170 représentations TROUVEZ VOTRE UFE