La sécurité en Colombie

La Colombie présente un des taux d’enlèvements les plus élevés du monde (visant tout d’abord les Colombiens eux-mêmes).

Si le pays a sécurisé les zones urbaines, il n’en va pas de même pour les zones rurales ni les zones périurbaines. Il est fortement déconseillé de se rendre en dehors des villes en raison de groupes armés qui sillonnent ces territoires, à l’exception de certains secteurs producteurs de café ou de lieux de villégiatures bien dotés d’équipements touristiques comme les îles de San Andrés et de Providencia, les îles Rosario au large du littoral atlantique, ainsi que les villégiatures amazoniennes situées près de Leticia.

Pour votre sécurité en Colombie, les lieux à éviter sont : les départements d’Antioquia (sauf à Medellín), Arauca, Cauca, Caquetá, Chocó, Cordoba (sauf à Monteria), Guaviare, Huila, Meta, Nariño (sauf à Pasto), Norte de Santander (sauf à Cúcuta), Putumayo, Santander (sauf à Bucaramanga), Tolima, Valle del Cauca (sauf à Cali), Vichada ainsi que dans les parties sud de La Guajira.

Les Farc, l’Armée de libération nationale (ELN), d’autres groupes armés et la présence de trafiquants de stupéfiants armés font courir un risque élevé sur les étrangers (attentats, enlèvements, extorsions…).

De nombreux postes frontières ont également été fermés avec le Venezuela.

Enfin, le virus Zika a été détecté en Amérique du Sud, les femmes enceintes doivent donc faire particulièrement attention et se protéger contre les piqures de moustiques.

Consultez également notre rubrique « Sécurité à l’étranger« .

Partager
TOUT CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR

Adhérez
à l’UFE !

et profitez de
vos avantages !
EN SAVOIR +

trouver mon UFE

Trouver mon UFE

parmi ses 170 représentations TROUVEZ VOTRE UFE