S’installer au Chili

Les formalités administratives pour s’expatrier au Chili

Vous ne pouvez pas travailler au Chili sans visa. Pour y travailler moins de 3 mois, un permis temporaire de travail suffira, à demander auprès du ministère de l’Intérieur chilien, au service des étrangers et de l’immigration. Il faudra fournir une promesse d’embauche et des copies certifiées de vos diplômes. Pour séjourner plus de trois mois au Chili et y travailler, il faut solliciter un visa Sujeto a Contrato en présentant les documents suivants : un formulaire de résident dûment complété et un contrat de travail en original signé devant notaire. Ce type de visa ne peut autoriser un séjour excédant 2 ans. Au-delà, il faudra faire la demande d’un permis de résidence définitive pour s’installer au Chili.

Partager
TOUT CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR

Adhérez
à l’UFE !

et profitez de
vos avantages !
EN SAVOIR +

trouver mon UFE

Trouver mon UFE

parmi ses 170 représentations TROUVEZ VOTRE UFE