Habiter au Chili : le logement

Se loger au Chili

Pour trouver le logement qui correspond à vos besoins, il faut compter environ 2 mois. On trouve de la simple chambre chez l’habitant à la maison en passant par le meublé. Il y a beaucoup de quartier où la vie est agréable à Santiago. Vitacura, La dehesa, Lo Barnechea et Las Condes sont les comunes/arrondissements de banlieues huppées et on peut y trouver facilement une grande maison. Providencia est très agréable et moins chère. Un 2 pièces à Santiago dans un quartier agréable coûte environ 800 €/mois (moitié moins dans des quartiers plus « abordables »), pour la même somme il est possible de louer un beau 4 pièces à Valparaiso.

Si vous souhaitez habiter au Chili, sachez que les baux sont d’une durée d’un à deux ans et renouvelables tacitement (avec un à deux mois de préavis). Un dépôt de garantie équivalent à un ou deux mois de loyer est demandé et si l’on passe par une agence, celle-ci demande une commission qui représente la moitié d’un loyer mensuel. Les feuilles de paie d’un employeur chilien, des justificatifs de solvabilité bancaire et/ou un aval chilien sont souvent demandés.

La signature du contrat se fait toujours devant notaire. Les charges équivalent à environ 20 % du loyer et ne comprennent ni l’eau ni l’électricité.

Consultez également notre rubrique « Energie et télécom au Chili« .

A qui faire appel pour se loger au Chili ?

Les offres sont nombreuses, en particulier dans les grandes villes. Les sites sont bien alimentés en offres, tout comme certains journaux, en particulier le Mercurio. Le bouche-à-oreille fonctionne bien, tout comme les sites de discussion entre expatriés.

Enfin, pour en savoir plus sur les moyens de se loger au Chili, rapprochez-vous de l’UFE locale :

Santiago : http://www.ufe.org/annuaire-des-ufe

Partager
TOUT CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR

Adhérez
à l’UFE !

et profitez de
vos avantages !
EN SAVOIR +

trouver mon UFE

Trouver mon UFE

parmi ses 170 représentations TROUVEZ VOTRE UFE