Fiscalité au Venezuela

Présentation

Le Venezuela dispose de réserves abondantes en pétrole et gaz qu’il exporte principalement aux Etats-Unis. C’est un atout, mais aussi un point faible car son économie est trop fortement dépendante de ses hydrocarbures : la baisse du prix du pétrole limite actuellement les dépenses publiques et les possibilités d’investissements pour une diversification de ses activités. Le pays s’est enfoncé dans la crise en 2015, le marché parallèle ne s’est jamais aussi bien porté, l’inflation frôle les 200 % et pourrait atteindre 700 % en 2016 ! Les perspectives pour 2016 ne sont guère encourageantes, le pays risquant de se trouver en défaut de paiement d’ici la fin de l’année.

L'essentiel

Les impôts au Venezuela

De 2016 à 2018, les revenus nets d’origine vénézuélienne et issus de l’exploitation primaire des activités agricoles, forestières, avicoles, aquacoles, piscicoles d’élevage et de pêche seront exonérés de l’impôt sur le revenu. Ce dernier a un taux d’imposition calculé en fonction du revenu annuel imposable exprimé en unités fiscales. Il s’étend de 6 à 34 % des revenus.

Consultez également notre rubrique «  »Mes impôts«  ».

Les taxes au Venezuela

Les provinces perçoivent des timbres fiscaux pour les papiers d’identité, l’obtention des titres de propriété… Les communes perçoivent une taxe d’habitation, une taxe sur les véhicules. Le taux standard de l’IVA (Impuesto sobre el Valor Agregado) est de 12 %.

Partager
Tout ce que vous devez savoir
Venezuela

Adhérez
à l’UFE !

et profitez de
vos avantages !
EN SAVOIR +

trouver mon UFE

Trouver mon UFE

parmi ses 170 représentations TROUVEZ VOTRE UFE
Défiler vers le haut