Situé au cœur de l’Union Européenne, ce petit pays dispose d’infrastructures puissantes et accueille les principales instances européennes, ainsi que nombre de sociétés internationales. Si vous voulez vivre en Belgique, sachez que c’est le 4e pays où la présence française est la plus forte. Plus de la moitié des Français expatriés résident à Bruxelles et dans les deux Brabants, le reste restant dans les régions frontalières. Ainsi, la première communauté étrangère de Belgique est-elle française. Si les évadés fiscaux français sont souvent mis sous les feux des projecteurs, les précaires s'expatrient aussi vers la Belgique dans l'espoir d'y trouver plus facilement un emploi.

En savoir plus sur la Belgique

Capitale : Bruxelles
Population : 11,2  millions hab.
Superficie : 30 528 km²
Langues : néerlandais, français, allemand
Monnaie : euro
Croissance du PIB : 1,3 %
Chômage : 8,3 %
Français : 121 684 inscrits (estimation : 250 000)
Indicatif téléphonique : +32
 
Chambre de commerce : www.cfci.be/
Ambassade de France : www.ambafrance-be.org/

Connaître le contexte pour partir vivre en Belgique

En 2015, la Commission a adressé quatre recommandations à la Belgique destinées à l’aider à améliorer sa situation économique. Ces recommandations concernent les domaines suivants : finances publiques et retraites, fiscalité, marché du travail et fixation des salaires. Le gouvernement belge s’est accordé sur des mesures pour réaliser des économies, notamment la mise en place d’un impôt minimum sur les grandes entreprises qui dégagent des dividendes et qui jusqu’ici ne payaient pas d’impôts ou encore le recul de l'âge de départ à la retraite, une hausse des taxes…

Malgré ces mesures, la relance reste modeste, la réduction du déficit public constituant la principale priorité du gouvernement.

L'économie de la Belgique est largement orientée vers la production de services puisque le secteur tertiaire représente 75 % de la richesse nationale et emploie 75 % de la population active. Bruxelles, qui accueille les grandes institutions européennes, de nombreuses représentations diplomatiques et différents groupes d'intérêt, a fondé son économie sur les services. Bruxelles est également dynamique dans le secteur des télécommunications, de la conception de logiciels, de l'industrie pharmaceutique et de l'automobile.

Avant de partir vivre en Belgique, il faut savoir qu’il existe d'importantes disparités entre les trois régions belges, la Flandre ayant un taux de chômage presque deux fois moins important que celui de la Wallonie, toujours en pleine reconversion.

 

Partager cet article